Blogue


(L’autre) Bye bye 2018 !

(L’Autre) Bye bye 2018 !

Bientôt le festif décompte du 31 décembre fera son rebours et 2018 sera derrière nous. Après une année haute en couleur, il nous paraît primordial de faire une rétrospection et de souligner les bons coups de l’année !

10

Une liste de clients qui s’allonge! Nous apprécions l’intérêt que notre clientèle a pour nos services, mais ce qui nous rend fier c’est qu’ils reviennent, car ils sont satisfaits de nos services!

9

Une présence médiatique accrue. Nous avons fait plus d’entrevues télévisées, radiophoniques et avons eu de nombreuses présences dans les journaux de notre région. Nous préférons la crédibilité à la notoriété, mais il va sans dire que plus les médias parlent de nos belles folies, plus la liste de clients potentiels s’allonge!

8

Trois nouvelles pigistes. Vous croiserez sans doute de plus en plus souvent Daphnée, Chantal et Caroline lors de festivals et de fêtes thématiques.  On les adore, et vous? Découvrez leur binette ici!

7

Des médias sociaux verbomoteurs! Outre la création de ce blogue et  notre présence sur Facebook, nos infolettres dédiées à notre communauté et celle pour les organismes ayant recours à nos services ont atteint plus de lecteurs que jamais.

6

Deux prix pour l’Académie! Le 2 novembre dernier, nous avons reçu le prix SÉPAQ de l’interprète du patrimoine de l’année remis par l’Association québécoise des interprètes du patrimoine. Puis quelques jours plus tard, arrivait la nomination comme Créateur de richesse 2018 remise par le Carrefour jeunesse emploi Trois-Rivières/MRC des Chenaux. Joie!

5

Des thématiques hors du commun. Nous continuons d’oser aborder des thèmes qui surprennent. Oui à l’entomophagie (miam, les bons grillons) et oui aux traditions revisitées allant de la galette des Rois à la tire Sainte-Catherine!

4

Quatre animations pour la clientèle jeunesse. Pas besoin d’être d’un certain âge (ou d’un âge certain) pour aimer en apprendre sur l’histoire et les traditions. Nous avons développé des animations jeunesse afin de répondre à la demande des bibliothèques et des écoles. Découvrez-les ici!

3

Un partenariat 100% local. L’Académie est depuis quelques mois chargé de projet pour le Marché Public de Shawinigan… un marché vieux de 116 ans! Produits locaux, histoire centenaire et projets fous, tous les ingrédients sont là pour une alliance à long terme!

2

L’Académie un citoyen corporatif impliqué. Parmi les implications de l’Académie cette année: 2 mini-conférences bénévoles durant le Batiscan Village Gourmand et un témoignage d’entrepreneur à l’école secondaire Le Tremplin de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

1

Une nouvelle propriétaire rallie les rangs de l’Académie! Émilie Roy-ElementNous gardons la meilleure nouvelle de l’année pour la fin: Émilie Roy-Element a rejoint l’entreprise avec mille bonnes idées et de belles compétences complémentaires à celles de la fondatrice. Découvrez leur profil ici!

 

Bonne année 2019 à tous!

Confettis!


Une copropriétaire pour l’Académie

Une copropriétaire pour l’Académie !

Émilie Roy-ElementLe premier novembre 2018, l’Académie des Ripailleurs annonçait avec grande joie l’arrivée d’une nouvelle propriétaire au sein de son équipe. Émilie Roy-Element se joint ainsi à Anne-Renaud Deschênes, fondatrice de l’entreprise, et son arrivée annonce la création d’un volet de production de produits gourmands pour l’entreprise d’animation spécialisée en histoire de la gastronomie.

Madame Roy-Element cumule plus de 10 ans comme coordonnatrice aux activités et aux expositions dans le secteur muséal. Bien connu auprès des gens de sa discipline en Mauricie, l’historienne de formation se passionne pour les potagers ancestraux et la création de produits gourmets. C’est avec « Bouchées d’histoire », une gamme de produits alliant histoire et gourmandise, qu’elle joint les rangs de l’Académie des Ripailleurs. « Bouchées d’histoire est une idée qui m’est venue durant mon congé de maternité. Voyant des liens forts avec les nombreux sujets couverts par les animations de l’Académie des Ripailleurs, j’ai approché l’entreprise afin d’allier nos forces. Si la clientèle visée est différente, la vocation des produits correspond en tous points avec le volet animation de l’entreprise : faire le pont entre l’histoire de l’alimentation et le mangeur. » En effet, chaque produit élaboré par Madame Roy-Element est tiré d’une recette ancestrale et son emballage comprendra des détails historiques sur celui-ci.


La fondatrice de l’Académie remporte un prix !

La fondatrice de l’Académie remporte un prix !

Anne-Renaud Deschênes reçoit le prix SEPAC de l'Interprète du patrimoine de l'année 2018

Lors de l’atelier national de l’Association québécoise des Interprètes du patrimoine le 2 novembre dernier à Chicoutimi, Anne-Renaud Deschênes, fondatrice et copropriétaire de l’Académie des Ripailleurs a reçu le prix de l’interprète de l’année qui récompense les qualités professionnelles d’un interprète qui œuvre dans le domaine du patrimoine.

Le Prix SÉPAQ de l’interprète de l’année, donné en partenariat avec la Société des établissements de plein air du Québec, a été remis à Anne-Renaud Deschênes, « en reconnaissance de la créativité et de la rigueur qu’elle a mise à concevoir et présenter des activités sur l’histoire gastronomique ».  « Je reçois par ce prix un beau cadeau pour mon premier anniversaire comme entrepreneure à temps plein ! » C’est exclamé Anne-Renaud au moment de monter sur scène. Lors de l’assemblée générale de l’AQIP, la récipiendaire a d’ailleurs été élue au conseil d’administration de cet organisme national.